Facebook Twitter

AIGUILLE EN FETE

AIGUILLE EN FETE AIGUILLE EN FETE

Reportages

LES ALENCON - H. de REGNIER


Poudre au chignon, fard à la joue et rose au sein,
Charmante et pire encore, ingénue et coquette
Les yeux baissés, vous fredonnez quelque ariette,
Qu’accompagne le gros abbé, au clavecin.

Votre robe avec sa dentelle au beau dessin
S’enfle en vasque, et, pareille à quelque fine aigrette
De cristal, votre voix monte, descend, s’arrête,
Rappelant ce jet d’eau qui se joue au bassin.

Tandis que vibre encor cet air galant et tendre
Il me semble, comme un écho lointain, entendre
Y répondre, à travers l’espace, la chanson

Que chantent, en nouant le fil de leurs dentelles
Dont l’ironique atour ne sera pas pour elles,
Aux dames de Paris, les filles d’Alençon.


                                              

 
6259 042 visiteurs
Mis à jour le 21 mars 2019
 
Mentions légales-www.itnt.fr
bibliothèquetissuthèquereportagescoin des cartophilesvisite virtuellevente surprisefabrication / réparationformations en ligne nouveauté