Facebook Twitter

AIGUILLE EN FETE

AIGUILLE EN FETE AIGUILLE EN FETE

Reportages

LA REVOLTE DES PASSEMENS


C’est aujourd’huy, noble assistance,
Qu’il faut abandonner la France,
Et nous en aller bien et beaux,
Pour n’estre pas mis en lambeaux.
Ne croyez pas que je me rie ;
Il faut revoir nostre Patri.,..
Et toi,  pauvre Poinct de Venise,
Tu dois craindre pour ta franchise,
Et que t’en retournant  sur mer,
Par un malheur bien plus amer,
Un corsaire, ou bien pis encore,
Ne te traite de Turc à More;
Que peut-estre dans le serrail,
Où le jour par un soupirail
Vient le long d’une sarbatane,
Tu ne serve à quelque sultane,
Qui peut-estre, pour ton malheur;
Sera femme du Grand-Seigneur.

La Révolte des Passemens
27 novembre 1660

 
6253 883 visiteurs
Mis à jour le 21 mars 2019
 
Mentions légales-www.itnt.fr
bibliothèquetissuthèquereportagescoin des cartophilesvisite virtuellevente surprisefabrication / réparationformations en ligne nouveauté