Facebook Twitter

PROMOTIONS DE NOEL

PROMOTIONS DE NOEL PROMOTIONS DE NOEL

La Dentelle du Puy

Le matériel

Contrairement à la broderie ou à d’autres techniques, la fabrication de la dentelle nécessite un matériel spécifique qui se compose :

  • d'un métier ou carreau,
  • de fuseaux,
  • d’épingles,
  • de cartons,
  • de fil.

Le carreau

Le carreau

Dans le passé, les dentellières "faisaient couvige" dans les villages de Haute-Loire. Elles s’installaient à la belle saison près de la montée d’une grange, et l’hiver venu, dans la maison de la Béate. Sur un fond de cliquetis des fuseaux, en bavardant, chantant ou priant les dentellières en "couvige" passaient un agéable moment tout en travaillant.

La plupart du temps le carreau était fabriqué à la ferme. Chaque dentellière le personnalisait en ajoutant des images précieuses comme celles de la Vierge, des Saints ou de Saint François Régis.

Le fuseau

Le fuseau

 Le fuseau vellave est un petit instrument en bois tourné de 8 à 10 cm de longueur et de forme allongée. Il est constitué de 3 parties :

  • la tête ou gland :   partie qui retient la boucle d’arrêt du fil
  • le fût ou bobine : partie centrale autour de laquelle on embobine le fil
  • le manche : partie qui permet le maniement du fuseau.


Les épingles

Les épingles

Elles sont utilisées pour maintenir le fil en lui faisant suivre le dessin piqué sur le carton ainsi que les croisements des fils.
Elles sont plus ou moins fines selon la grosseur du fil. Autrefois, elles étaient en cuivre ou laiton car ces matières ne rouillant pas, elles ne tâchaient pas la dentelle. Aujourd’hui elles sont en acier inoxydable avec une tête à verre multicolore.



Le carton

Le carton

C’est le patron. Le modèle à exécuter est un dessin porté sur un carton de couleur brique, percé de petits trous destinés à recevoir l’épingle.
Pour réaliser un carton il faut faire appel à différents métiers :

  • Le dessinateur est un artiste qui conçoit un modèle selon son inspiration, selon la mode ou à la demande d’un fabricant.
  • Ensuite vient le travail du metteur en carte qui est un technicien dont la tâche est de rendre en dentelle le travail du dessinateur. Il transpose le dessin sur un calque où il détermine l’emplacement des épingles, le passage des fuseaux et leur nombre. Il peut décomposer le dessin en 2 ou 3 planches.
  • Puis c’est au piqueur d’intervenir, il place ce calque sur les cartons qui seront percés aux emplacements des épingles.
  • Enfin, le carton est donné à la crayonneuse qui trace à l’encre les signes, dessins et couleurs conventionnels suivant les instructions du metteur en carte.

Le fil

La dentelle se confectionne avec du fil en soie, de la laine, du fil d’or ou d’argent mais surtout avec du fil de lin ou coton.

Le fil












Matériel ancien

Matériel ancien
  • une petite chaise basse à haut dossier : elle est souvent l’oeuvre du mari de la dentellière
  • un tabouret pour reposer ses pieds : petit banc en bois rustique remplacé l’hiver par une chaufferette garnie de cendres chaudes.
  • un guéridon à 3 pieds sur lequel était posé la boule de verre remplie d’eau qui diffusait et amplifiait la lumière de la lampe à huile sur le carreau.
  • une boîte à fuseaux : en bois souvent sculptée au couteau
  • une petite corbeille ronde pour contenir fils et ciseaux
  • une demi-aune : règle pour mesurer le travail en dentelle
  • un plioir à dentelle en bois autour duquel on met la dentelle pour qu’elle ne se froisse pas.

 

 
6093 078 visiteurs
Mis à jour le 15 novembre 2018
 
Mentions légales-www.itnt.fr
bibliothèquetissuthèquereportagescoin des cartophilesvisite virtuellevente surprisefabrication / réparationformations en ligne nouveauté