Facebook Twitter

63 rayons de miel et ce n'est que le début...

63 rayons de miel et ce n'est que le début... 63 rayons de miel et ce n'est que le début...

XXX ème GRAND COUVIGE, 45eme anniversaire compte rendu

XXX ème GRAND COUVIGE, 45eme anniversaire compte rendu

Bilan du XXXe Grand Couvige International du Puy-en-Velay
4, 5, 6 Octobre 2019

Ce fut un vrai succès de part le nombre de participants 224 dentellières,  51 vendeurs sur 27 stands  auquels il faut ajouter les  visiteurs soit un total de 1.250 personnes qui se sont déplacées pour participer à notre XXXe couvige. Succès par le nombre mais aussi par l’ambiance amicale qui se dégageait de ce rassemblement.

Oui, c’était l’amitié, le plaisir de se retrouver pour les anciennes ce qui est normal mais aussi pour les néo-dentellières prises dans cette ambiance.

Se trouver et se retrouver, se reconnaître aussi des années plus tard, car dans le cœur et les souvenirs nous estimons ne pas avoir changé, même si, parfois, nous mentons un peu.

Les dentellières, heureuses de montrer leurs dernières œuvres, de se comparer, de trouver de nouvelles idées, de raconter et se raconter.

Olivier Lapidus a été impressionné et stupéfait par la créativité et la diversité qu’il y avait sur chaque stand et surtout par la passion qui animait les dentellières.

Nos amis Espagnols, Belges, Suisses, Italiens, Hongrois, Finlandais étaient à la fête et nous avons été très heureuses de les accueillir.

Les vendeurs, eux aussi, étaient très heureux, il y avait longtemps, ont-ils dit, qu’ils n’avaient aussi bien vendu et dans une aussi bonne ambiance.

Vendredi 4 octobre

Les visites de la haute et basse ville du Puy ont été suivies par 60 personnes. La richesse architecturale de la haute ville et sa variété ont séduit 58 visiteurs : cathédrale, cloître, notre Dame de France pour les courageux, la collection unique de riches broderies médiévales or et argent. La ville basse était visitée par 61 personnes qui sont allées dans le quartier du Pouzarot, ancien quartier ouvrier, réhabilité avec succès. Puis ce fut  la visite de l’immeuble de la Dentelle au Foyer dont la grande salle servait de lieu de réunion au conseil d’administration du Syndicat des dentelliers main, qui au début du XXe siècle, étaient plus d’une cinquantaine. Dans cette salle, des fresques au plafond représentent allégoriquement des femmes, travaillant, se parant ou jouant avec la dentelle. Dans l’escalier, des vitraux, colorés, cerclés de plomb, affichent des dentelliers illustres du Puy comme Farigoule et Oudin, tandis qu’un autre vitrail est dédié à la gloire de la dentelle du Puy représentée par une belle jeune femme avec dans le fond la cathédrale du Puy et un métier de dentellière.

Nous avons continué notre périple par le théâtre à l’Italienne du Puy, comptant 450 places, inauguré en 1898 par Raymond Poincaré, et son « fumoir » décoré de la même façon. Nous avons traversé le jardin Henri Vinay, parc de 4,3 ha situé en plein centre ville. Il compte plus de 400 arbres âgés de plus de 50 ans (certains de plus d'un siècle !), dont 300 sont ordonnancés (Platane, Tilleul, Erable…), les autres étant laissés libres (Bouleaux, Ginkgo, Séquoia, Tulipier, Chêne, Hêtre, Marronniers, cyprès chauve…) Quelques sujets intéressants ou remarquables donnent à l'espace une grande dimension paysagère (certains mesurent plus de 3 m de circonférence et 30 m de hauteur !
Pendant ces circuits, l’érudition de notre guide, Robert Dubois, a été impressionnante.

Nous avons terminé notre parcours par la visite du Musée Crozatier créé en 1820, musée encyclopédique comprenant : archéologie, beaux arts, ethnologie, paléontologie, sciences naturelles, mécanique et dentelle.
Dans cette salle, encore inachevée, étaient présentées des échantillons de dentelles du Puy des XVIII et XIXe siècle. Il est prévu d’autres présentations de dentelles car plus d’un millier dorment encore dans les réserves du musée. Monsieur Emmanuel Magne, Attaché de conservation du patrimoine au Musée Crozatier,  nous a  accueilli et expliqué le contenu des vitrines.

Samedi 5 octobre

Certains marchands sont arrivés en camping car dès le vendredi soir. Le samedi, branle bas de combat pour bien achalander les stands tandis que les dentellières commençaient à arriver. Mireille, Annie, Pierre, Marie-Emilie, Alexandre, Lucie,Marie, Morgane, Marion, Nadia orientaient  et fournissaient les renseignements nécessaires à leur installation, Bénédicte et Florence les accueillaient pour le petit déjeuner de bienvenue.

Déjà la queue se formait à l’entrée et les visiteurs se pressaient à la porte. Ce fut une déferlante avec des bouchons pires qu’à l’entrée de Paris. La salle des commerçants était « bondée » , « Regardes ce que j’ai acheté » » « Où l’as tu trouvé ? » « sur le stand de ... » « j’’y vais » ainsi de suite. Ce fut une soif d’acheter qui ne s’est tarie qu’en fin de journée.

A 17 heures, moment du résultat du concours « Les Victoires de la dentelle » en présence de Monsieur le Maire du Puy-en-Velay, Michel Chapuis,  et de Monsieur Franck Paillon, Maire de Blavozy, de Madame Portal, Première Adjointe du Maire du Puy chargée de la culture et Mesdames Rigault Chargée de culture à la Communauté d’Agglomération et Madame Apcher Adjointe aux Affaires Sociales à la mairie de Brives Charensac,  Monsieur Emmanuel Crespy Directeur des Hôtels Ibis, Monsieur Olivier Lapidus, Couturier.

Les premiers prix ont été donnés au marathoniennes
Dans la matinée, les dix marathoniennes en compétition avaient croisé leurs fuseaux avec une grande concentration et un sérieux remarquable et silencieux. Elles venaient de Belgique, de Haute-Loire, de Charente et de l’Oise. Le jury, composé d’Olivier Lapidus, Martine Piveteau, Marie Massip et de moi-même, n’a pas eu de mal pour juger la qualité et la longueur du modèle. Hormis le résultat, ce qui a intéressé les dentellières c’était de participer et non obligatoirement de gagner, et cela est franchement « sportif ».

Les deux marathoniennes 2019 ex aequo  sont :
Madame Michèle Florence de Compiègne (60)
Madame Sandrine Vincent de Lorette (42)
Les prix suivants leur ont été attribués dans l’ordre :

- 1 Fuseau précieux orné d’une pierre semi précieuse en lapis lazuli taillée en cabochon
et
-  Le livre « la mémoire du geste » offert, dédicacé et illustré par Olivier Lapidus

Résultat des prix du XXXe concours « Les Victoires de la dentelle ». Les œuvres présentées sont toutes de bonne facture, d’excellente qualité avec beaucoup de créativité.
Je remercie les 9 candidats pour leur participation. Le jury était composé de Jeannie Bourdin, dessinatrice à l’Atelier Conservatoire National, Georges Perru, Membre du Félibrige, de la confédération des groupes folkloriques français, et traditions populaires de Haute-Loire , Florence Courbet dentellière diplômée CAP et BMA « Arts de la Dentelle », Emmanuel Magne attaché de conservation au Musée Crozatier en charge des dentelles. Les prix suivants ont été remis à

1° Prix à Pierre Monghal de Chalain d’Uzore (Loire)
1  Week-end au Puy pour 2 personnes et le trophée de « La victoire des dentelles 2019 » offerts par les Hôtels Ibis
+ 1 stage de 18 heures offert par le Centre d’Enseignement

2° prix attribué à Françoise Marlière de Mortagne sur Sèvre
Un baptême en Montgolfière offert par les Montgolfières du Velay

3° Prix attribué à Marie-Hélène Boureau de Cholet
1 chèque offert par la Municipalité du Puy
+ 1 panier garni offert par les Etablissements  Pagès Vedrenne

4° Marie-Christine Duret de St Jean de Vaulx
1 collier en jaspe rouge  offert par la Pierrerie du Velay
+ 1 réabonnement à la Revue « La dentelle » et
+ 1 panier garni offert par les Etablissements Pagès Vedrenne

LE PRIX DU PUBLIC revenait à  Marie-Hélène Boureau de Cholet
Un panier garni offert par l’Epicerie Jolivet du Puy en Velay

LE PRIX DU PLUS BEAU STAND

Un bon d’achat de 50 euros de fournitures prises à la boutique de Fil en fuseau attribué au Couvige de Clermont Ferrand.

RAYONS DE MIEL ET COLOMBES

Merci aux 90 dentellières qui ont participé à l’œuvre collective des rayons de miel. Ce véritable tableau était présenté au couvige et vous avez pu l’admirer dans la grande salle du gymnase. Merci aussi pour les 170 colombes qui, en vol plané, ont atterri au CEDF.

Merci Monsieur Franck Paillon, Maire de Blavozy pour votre accueil, Merci Monsieur Michel Chapuis maire du Puy pour votre aide constante, merci à Emmanuel Crespy, gérant de l’Hôtel Ibis notre sponsor constant. Enfin merci aux Présidentes et présidents d’associations dentellières, aux 224 dentellières et aux 27 vendeurs de France et de bien plus loin venus fêter avec nous notre 45ème anniversaire. Nous vous en sommes profondément reconnaissantes.

Ce couvige a été un grand succès grâce à l’investissement constant de « mes filles » Mireille, Morgane, Nadia, Joëlle, Marie, Marion, Bénédicte, Marie-Christine,  nos bénévoles Annie, Pierre, Florence, Joseph, Geneviève, Georges, Jean Marc, Marie-Christine et aussi Delphine Mourlevat, directrice du Centre culturel de Blavozy et son équipe,  les services techniques de la Mairie de Blavozy, à tous les nombreux sponsors locaux qui nous ont soutenus.

Qui aurait pensé en 1974, que la dentelle, pratiquement oubliée, renaîtrait avec autant de vigueur et serait pratiquée avec autant d’enthousiasme en France et, souvent par exemplarité, dans d’autres pays. Chacun et chacune doit poursuivre et maintenir cet amour de la dentelle.

 
6558 951 visiteurs
Mis à jour le 21 novembre 2019
 
Mentions légales-www.itnt.fr
bibliothèquetissuthèquereportagescoin des cartophilesvisite virtuellevente surprisefabrication / réparationformations en ligne nouveauté